Pourquoi devrait-on s’intéresser aux produits amaigrissants?

La grande majorité des produits amaigrissants sont accessibles au public sans passer par la consultation d’un pharmacien au préalable. En effet, plusieurs de ces produits sont des médicaments en vente libre et des produits de santé naturels. De plus, plusieurs personnes faisant usage de ces produits amaigrissants ne le mentionnent pas aux professionnels de la santé qu’ils consultent.

Intervenir auprès d’un patient qui cherche à perdre du poids peut présenter un défi pour le pharmacien. Effectivement, aborder le sujet du poids peut provoquer un certain malaise tant chez le pharmacien que chez le patient. Le poids est un sujet sensible pour plusieurs et il peut être difficile en tant que patient de s’ouvrir sur celui-ci, mais également en tant que pharmacien de questionner sur ce sujet. Pour certains, ce sujet peut parfois sembler à l’extérieur du cadre de pratique du pharmacien.

Pourtant, en plus de dispenser des soins pharmaceutiques, le code de déontologie des pharmaciens indique qu’il doit également utiliser ses connaissances afin de protéger le public et promouvoir la santé. Or, promouvoir santé va bien au-delà de la gestion de la pharmacothérapie. En effet, l’OMS définit la santé comme « un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité » (1). Promouvoir la santé, c’est alors aussi promouvoir les saines habitudes de vie.

En étant l’un des professionnels de la santé de première ligne, le pharmacien peut avoir un impact positif chez un patient qui demande de l’aide pour perdre du poids. L’objectif des sections suivantes est de vous outiller, en tant que pharmacien, à mieux conseiller vos patients et à les diriger vers les ressources disponibles concernant la perte de poids. Les différentes sections présenteront l’efficacité des produits amaigrissants, les produits disponibles sur le marché, des pistes pour aborder le sujet avec les patients ainsi que des ressources pour les aider.

Ces produits peuvent-ils être efficaces ?

Il est important de spécifier qu’il est question ici des produits dont l’accès ne nécessite pas une prescription (produits en vente libre) et pouvant être utilisés pour la perte de poids.  Il n’est donc pas question de médicaments de prescription destinés au traitement de l’obésité ou qui ont comme effet secondaire une perte de poids par l’entremise d’une diminution de l’appétit, comme c’est le cas pour les psychostimulants.  

En 2015, l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) a publié un rapport faisant une analyse de la situation des produits, services et moyens amaigrissants au Québec. En ce qui concerne les produits promouvant la perte de poids comme indication primaire, le rapport indique que leur efficacité est fondée davantage sur des usages ancestraux que sur des données probantes provenant d’études pharmacologiques ou cliniques (Geneslay, 2013) (2,3). Le rapport montre également que les études qui ont évalué l’efficacité des produits de santé naturels populaires vendus dans les pharmacies n’ont pas réussi à montrer un lien avec la perte de poids au-delà de l’effet placebo (IASO, 2010) (2,4).

Quels produits peuvent être utilisés comme produits amaigrissants ?

Avec la grande variété de produits amaigrissants disponibles sur le marché, il peut parfois s’avérer difficile de s’y retrouver. Les produits amaigrissants agissent selon différents mécanismes d’action. Le tableau 1, au bas de cette section, résume les principaux produits amaigrissants retrouvés sur le marché canadien. Il est également disponible en version imprimable (.pdf)

Voici une courte description de quelques-uns des mécanismes d’action les plus fréquents des produits amaigrissants:

Stimulants et agents thermogéniques

Les stimulants/agents thermogéniques activent le système nerveux central qui régule les processus métaboliques du corps comme la thermogénèse. Certains agents ont un mécanisme d’action indirect: ils augmentent le relâche d’adrénaline et de noradrénaline qui vont agir sur les récepteurs noradrénergiques pour augmenter la thermogénèse (5).

Laxatifs

Malgré qu’on puisse séparer les laxatifs en plusieurs catégories selon leurs mécanismes d’action, le lien avec la perte de poids est semblable pour tous. Une surutilisation d’un laxatif peut entraîner de la diarrhée et par le fait même une importante perte d’eau et du contenu intestinal. La diminution du poids liée à une prise à long terme d’un laxatif est alors plutôt attribuée à une perte temporaire mais progressive du poids sous forme d’eau qui ne se manifeste que pour la durée de la prise du produit. La personne qui consomme des laxatifs pour perdre du poids est donc à risque d’une importante déshydratation (6).

Diurétiques

Bien que le mécanisme pour y parvenir puisse varier et est moins définit, les diurétiques dit « naturels » (certaines plantes médicinales et aliments) vont produire le même résultat que les diurétiques sous prescription, c’est-à-dire une augmentation du volume urinaire via une augmentation de l’excrétion urinaire de sodium et d’eau (7). D’un point de vue thérapeutique, ceci permet de diminuer le volume plasmatique et par le fait même la tension artérielle. Ainsi, l’impact de ces substances sur la perte de poids suite à une utilisation à long terme est associé à une perte d’eau, mais peut également entraîner la déshydratation, l’hypotension et des déséquilibres électrolytiques (8).

Coupe-faim

Le fonctionnement de ces substances repose sur la formation d’un gel avec la prise d’eau qui a pour effet de réduire la sensation de faim et de diminuer la vitesse de passage dans l’estomac. Cela entraine donc la diminution de l’absorption des nutriments et, par le fait même, la perte de poids (9).

Modulateur du métabolisme

Les produits amaigrissants dans cette catégorie modulent le métabolisme énergétique en facilitant la réduction de la masse du tissu adipeux et du poids corporel. Ceci permet de réduire le stockage d’énergie et d’augmenter la thermogénèse, soit la production de chaleur par l’augmentation du métabolisme (10).

Tableau 1: Différents types de produits amaigrissants selon leur mécanisme d’action ainsi que leur ingrédient actif
Mécanisme d’action
Ingrédients actifs
Exemples de produits sur le marché
Effets secondaires possibles (liste non-exhaustive)
Stimulants/ agents thermogéniques (11)
Éphédra 4everfit, Kaizen, XP Labs Tachycardie, anxiété, dyspnée, douleur à la poitrine, augmentation des risques de symptômes psychiatriques, autonomiques et gastrointestinaux ou palpitations cardiaques, arythmies (12)
Synéphrine SD Pharmaceuticals, iHealth, PrimaForce
DHEA Natrol, Life Extension, Country Life, 21st Century
Zeste d’orange amer (citrus aurantium) Nature’s way, Naturetition,  NusaPure, Solaray
Caféine Redbull, Monster, HydroxcCut, ALLMAX, Energy + Burner, Precision, Synergex, SiSU
Laxatifs (11)
Senné Senokot, Nu-lax, Adrien Gagnon, Equate, Phytovie, Life Diarrhée, ballonnements, déséquilibre électrolytique, nausées, irritation et saignements rectaux, crampes ou douleurs sévères (13)
Aloès Aloelax, Nu-lax, Phytovie, Nature’s Way, NutriPur, Now Foods, Equate
Cascara Eliminex, Now Foods, Christopher’s, Nature’s Way, Herbal Factors, Nature’s Answer, Coralclub
Graine de lin Nature’s Bounty, Webber Naturals, Personnelle
Psyllium* Metamucil, Equate, Organika, Nature’s Way, Nutridom, Flora, Metagenics
Diurétiques (14)
Pissenlit Phytovie, Léo Désilets, Jamieson, Nature’s Way, Traditional Medicinals, Herbal Factors, Now Foods, Bio Sense, Natures Craft, DRY XT Déshydratation, hypotension, hypocalcémie, constipation, arythmies (15)
Thé vert Water Pills, Gamma force, Nature’s Bounty, Nat & Form Bio, New Roots Herbal
Fenouille Nature’s Way, Traditional Medicinals, Divine Essence, Nature’s Sunshine, Léo Désilets, Well Told Health Botanicals
Coupe-faim (11)
Capsaïcine (Cayenne) Nature’s way, Nature Restore, GNC Herbal Plus, Oxford Vitality, Kaged Muscle Augmentation du risque de cardiopathies valvulaires et d’hypertension pulmonaire, diarrhées, ballonnements, flatulences (16, 17, 18, 19)
PGX (polyglycoplex) PGX Daily, WellBetX PGX, SlimStyles PGX
Glucomannan (racine de Konjac) Now Foods, Nature’s Way, Nature’s Bounty, Pipping Rock, Lindens, Organika, Best Naturals
Methylcellulose Citrucel, Equate, Nutrilite, Life Extension, AOR, Nutricology
Pectine Now Foods, Organika, Apple Pectin Rich, Eco Nugenics, AOR, Solgar, Nature’s Plus
Modulateurs du métabolisme (11)
Garcinia cambodgia (acide hydroxycitrique) MetaSlim, Purely Inspired, Natural Genius, Personnelle, Nutriflair Hépatotoxicité, maux de tête, inconfort gastrointestinal, diarrhée, flatulences, selles volumineuses, ballonnement, nausées, brûlures d’estomac, nervosité, irrégularités cardiaques, nervosité, rash, asthénie, douleurs abdominales, symptômes des voies respiratoires supérieures (20, 21)
Extrait de thé vert MetaSlim, Herbal Factors, BurnXT, SD Pharmaceuticals, Nature’s Bounty, Life
Pyruvate Vitamins Because, Pure Naturals, Best Naturals, BulkSupplements, Source Naturals
Gymnema Sylvestre Now Foods, Nature’s way, Best Naturals, Nature Plus, Lucky Herbs, Swanson
Haricot blanc Arazo Nutrition, MetaSlim, SM Nutrition, Canadian Protein, Nature’s Craft
Vinaigre de cidre de pomme Webber Naturals, Jamieson, MetaSlim, Goli Nutrition, Enzymedica, Nutriflair, SUKU, Nature’s Truth, Nature’s Bounty, Now Foods, Organika
Jus de goji Dynamic Health, Olly, Enerex, Dragon Herbs, Pipping Rock, Doctor’s Best, KOS, Life’s Basics
Acide linoléique conjugé ALLMAX, Precision, Evlution Nutrition, Naturiste, Nature’s Bounty, Pure Vita Labs, RSP
Acide alpha-lipoïque Webber Naturals, Life, Natural Factors, Now Foods, AOR, Provita CanPrev, Organika, Nature’s Bounty
Carnitine ALLMAX, Now Foods, AOR, Six Star, Precision, Sundown Naturals, Life Extension
Picolinate de chrome Life, Nature’s Bounty, Now Foods, AOR, SiSU, Natural factors, Provita
Chitosane Now Foods, Organika, Nutridom

* Le psyllium agit à la fois comme laxatif et coupe-faim

Comment parler de poids à son patient ? Quelles questions poser pour s’assurer d’avoir toutes les informations nécessaires pour l’aider ?

Le poids et l’image corporelle sont bien souvent des sujets sensibles chez les personnes qui cherchent à perdre du poids par le biais des produits amaigrissants. Il peut alors être délicat de trouver la manière optimale d’aborder le sujet avec nos patients.

Voici quelques conseils pour engager une conversation bienveillante avec ceux-ci (22, 23) :

Aborder la perte de poids en pharmacie communautaire : Pistes pour amorcer la discussion auprès de vos patients (22,23)

Téléchargez les outils en version imprimable (.pdf)

Comment pouvez-vous aider votre patient ?

Voici quelques conseils pour aider vos patients à mieux se sentir dans leur corps et mentalement (23) :

Misez sur le plaisir de bouger
  • Encouragez l’activité physique déjà effectuée (aller au gym, pratiquer un sport, prendre des marches avec vos amis ou animaux de compagnie)
  • Encouragez l’adoption de nouvelles manières de bouger (par exemple, si un patient ne fait aucun exercice physique, lui proposer d’aller prendre une marche quelques fois par semaine)
  • Encouragez à trouver des motivations autre que la perte de poids pour bouger (par exemple : prendre une pause, se détendre, se dépasser, etc…)
Favorisez une relation saine avec la nourriture
  • Manger une variété d’aliments avec plaisir
  • Essayer des nouvelles recettes
  • Tenter de respecter ses signaux de faim et de satiété
  • Éviter de classer les aliments comme « bons » ou « mauvais »
  • Viser l’équilibre et non la perfection
  • Ressource: Guide alimentaire canadien (https://guide-alimentaire.canada.ca/fr/)
Conseillez sur une image corporelle positive
  • Apprendre à apprécier son corps et ce qu’il permet de faire
  • Tenter de moins se comparer
  • Être bienveillant et se laisser le temps de faire des changements graduels
  • Suivre des comptes sur les réseaux sociaux qui vous font du bien

Ressources pour aider vos patients

Plusieurs organismes communautaires offrent de l’information, des activités et programmes sur l’image corporelle:

ÉquiLibre (equilibre.ca)

  • Offrent deux conférences pour le grand publique sur la perte de poids
  • Blogue mis à jour fréquemment qui aborde différents sous-thèmes de la perte de poids et de l’image corporelle
  • Offrent plusieurs capsules vidéo et affiches de sensibilisation qui favorisent l’acceptation de l’image de soi

Bien avec mon corps (bienavecmoncorps.com)

  • Possibilité de s’inscrire à des ateliers portant sur la confiance en soi
  • Blogue qui publie des nouvelles body positive

Arrimage Estrie (arrimageestrie.com)

  • Groupes de soutien pour les personnes désirant améliorer leur relation au corps et à la nourriture
  • Ateliers d’éducation populaire en présentiel ou virtuellement
  • Conférences virtuelles (Facebook live) portant sur l’image corporelle

ANEB – Anorexie et boulimie Québec (anebquebec.com)

  • Ligne d’écoute et clavardage (voir tél. plus bas)
  • Groupes de soutien en ligne pour les différents problèmes liés au poids
  • Forum pour discuter des problématiques liées au poids
  • Blogues avec des nouvelles et des articles portant sur le poids, la positivité corporelle et le plaisir de manger

Information pour les patients concernant les produits amaigrissants et leurs impacts
  • Référez votre patient vers des ressources pertinentes disponibles en ligne lui permettant de comprendre les caractéristiques ainsi que les impacts négatifs des produits amaigrissants
  • Outre le volet professionnel sur lequel vous naviguez actuellement, Méfiez-vous des apparences trompeuses! est une campagne qui vise à sensibiliser et informer le grand public sur la face cachée de l’industrie de l’amaigrissement et de l’image corporelle. (apparencestrompeuses.ca)

Si le patient vous avoue ne pas être bien dans son corps

Encouragez-le à en parler à un proche (à une personne de confiance)

Encouragez-le à en parler de manière anonyme et lui présenter les ressources ci-dessous:

Pour les jeunes:

  • Tel-jeunes (appeler au 1-800-263-2266 ou texter au (514)600-1002)
  • Jeunesse, J’écoute (appeler au 1-800-688-6868 ou texter à partir de jeunessejecoute.ca)
  • ANEB ados (1-800-630-0907 ou (514) 630-0907 à Montréal)

Pour les adultes:


Si vous jugez que votre patient pourrait bénéficier de l’expertise d’un autre professionnel :

Demandez-lui: « Seriez-vous ouvert à consulter d’autres professionnels de la santé? »

Nutritionniste

  • Au public: Les services offerts en nutrition et les conditions d’admissibilité varient de région en région. Vérifiez sur le site web du CISSS de votre région s’il offre des consultations en nutrition et si le cas de votre patient correspond aux exigences, donnez-leur le numéro de téléphone. L’hyperlien suivant présente les différents CISSS/CIUSSS de la province de Québec avec des hyperliens vers chacun de leur site web respectif où vous pourrez trouver les différentes exigences et conditions d’admissibilité. (www.quebec.ca/sante/systeme-et-services-de-sante/organisation-des-services/cisss-et-ciusss)
  • Au privé: le site web de l’Ordre des diététistes du Québec offre un service « trouver une nutritionniste » selon le motif de la consultation et l’adresse de résidence du patient (opdq.org/trouver-une-professionnelle)

Psychologue

  • Au public: les CLSC et les hôpitaux offrent généralement des services de psychologie gratuitement. Vérifiez dans quels établissements du CISSS de votre région ces services sont disponibles en vous rendant sur leur site web
  • Au privé: l’Ordres des psychologues du Québec offre un outil en ligne pour trouver un psychologue dans sa région et selon ses besoins www.ordrepsy.qc.ca/web/ordre-des-psychologues-du-quebec/trouver-de-aide
  • Cliniques universitaires: Les universités qui dispensent une formation en psychologie offrent généralement des services de clinique moins chers que ceux de psychologues établis à leur compte. La consultation est généralement offerte par un doctorant en psychologie supervisé par un psychologue

Médecin

  • À son médecin de famille
  • Dans une clinique sans rendez-vous de votre région
  • Dans une clinique privée
  • Sur le site Rendez-Vous Santé Québec (www.rvsq.gouv.qc.ca/fr/connexion)

Infirmière

  • Pour les jeunes: proposez d’aller prendre un rendez-vous avec l’infirmière scolaire (la majorité des écoles secondaires offrent la possibilité de rencontrer une infirmière affiliée à l’école au moins 1 journée par semaine)
  • Pour tous: proposez d’appeler Info-Santé au 811, ce qui permet au patient de communiquer avec une infirmière pour un problème de santé non urgent ou pour des questionnements
  • L’infirmière d’Info-Santé peut aussi renseigner le patient sur les différentes ressources de la santé de sa région
Contenu élaboré par Brahim Bourbia, Élisabeth Gaudreau, Benoit Harvey, Julie Huynh, Andreea Ioan, Carolina Mitskaniouk, Alexandre Sasseville et Lilia Zidour dans le cadre du cours PHA 1416: Projet spécial en pharmacie : service à la communauté de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal.
Révisé par Elena Ananieva, pharmacienne.  
Sources

1: Who.int [En ligne]. Genève: Organisation mondiale de la Santé.; c2000 [cité le 17 fév 2021]. Disponible: https://www.who.int/fr/about/who-we-are/constitution

2: Jalbert YG, Saint-Pierre-Gagné S. La face cachée et l’imposture des produits, services et moyens amaigrissants – État des lieux 2008-2014. Québec: Association pour la santé publique du Québec; 2015. p. 29-30.

3: Geneslay, A. Intérêt des compléments alimentaires à base de plantes, dans les régimes amaigrissants. Thèse pour le diplôme d’état de docteur en pharmacie, Université d’Angers, Maine-et-Loire, France. [En ligne]. 12 décembre 2012 [cité le 17 février 2021]: [environ 223 p.]. Disponible : https://docplayer.fr/20816626-Interet-des-complements-alimentaires-a-base-de-plantes-dans-les-regimes-amaigrissants.html >

4: International Association for the Study of Obesity (IASO). New research finds no evidence that popular slimming supplements facilitate weight loss.  ICO 2010 – The 11th International Congress on Obesity, Stockholm. [En ligne]. 11-15 Juillet 2010 [cité le 17 février 2021]: [environ 2 p.]. Disponible:  https://www.eurekalert.org/pub_releases/2010-07/iaft-nrf070810.php 

5: Stohs SJ, Badmaev V. A Review of Natural Stimulant and Non-stimulant Thermogenic Agents. Phytother Res. 2016 May;30(5):732-40. doi: 10.1002/ptr.5583.

6: Bashir A, Sizar O. Laxatives. [Updated 2020 Sep 23]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2021 Jan-. Disponible : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK537246/

7: Fasinu, P. S., Bouic, P. J., & Rosenkranz, B. (2012). An overview of the evidence and mechanisms of herb-drug interactions. Frontiers in pharmacology, 3, 69. https://doi.org/10.3389/fphar.2012.00069

8: Mayo Clinic. (2021, March 17). Can natural diuretics reduce fluid retention and help with weight loss? https://www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/weight-loss/expert-answers/water-retention/faq-20058063

9: Kazmierczak E. L’amincissement au naturel: phytothérapie, oligothérapie, mécanismes d’action et conseils à l’officine [Thèse en ligne]. Lille (France): Université de Lille 2; 2017 [cité le 26 février 2021]. Disponible: https://pepite-depot.univ-lille2.fr/nuxeo/site/esupversions/ce74d667-5c46-47b6-bdc1-8e2e4d0a1fd0?fbclid=IwAR2cT6v2NghcB4hs__JXlRM_t2PqQP19iae2k4dWPat4mqLd4g31qLQzXII#page43

10: Cho SS. Weight Control and Slimming Ingredients in Food Technology [En ligne]. Wiley; 2009 [cité le 2 mars 2021]. Disponible: https://onlinelibrary.wiley.com/doi/book/10.1002/9780813819679

11: Rogovik A.L., Chanoine JP. & Goldman R.D. Pharmacotherapy and Weight-Loss Supplements for Treatment of Paediatric Obesity. Drugs [En ligne]. (2010); 70: 335–346. doi: https://doi.org/10.2165/11319210-000000000-00000

12: Ríos-Hoyo A, Gutiérrez-Salmeán G. New Dietary Supplements for Obesity: What We Currently Know. Curr Obes Rep [En ligne]. (2016); 5: 262–270. doi: https://doi.org/10.1007/s13679-016-0214-y

13: Mayoclinic.org [En ligne]. Over-the-cpunter laxatives for constipation: Use with caution. Mayo Foundation for Medical Education and Research (MFMER). 2017. Disponible: https://www.mayoclinic.org/diseses-conditions/constipation/in-depth/laxatives/ART-20045906

14: Wright CI, Van-Burren L, Kroner CI, Koning MMG. Herbal medicines as diuretics: A review of the scientific evidence. Journal of Ethnopharmacology [en ligne]. (2007); 114(1): 1-31. doi: https://doi.org/10.1016/j.jep.2007.07.023

15: Weinberger, MH. Diuretics and Their Side Effects. Hypertension [en ligne]. (1998) ; 11(3) : 16-20. Doi: https://doi.org/10.1161/01.HYP.11.3_Pt_2.II16

16: Pittler MH, Ernst E. Dietary supplements for body-weight reduction: a systematic review. Am J Clin Nutr [En ligne]. (2004); 79(4): 529-36. doi: 10.1093/ajcn/79.4.529

17: Weissman NJ. Appetite suppressants and valvular heart disease. Am J Med Sci [En ligne]. (2001); 321(4): 285-91. doi: 10.1097/00000441-200104000-00008

18: Connolly, HM, McGoon MD. (1999). Obesity drugs and the heart. Current problems in cardiology [En ligne]. (1999); 24(12): 745–792. doi: https://doi:org/10.1016/s0146-2806(99)90013-0

19: Keithley J, Swanson B. Glucomannan and obesity: a critical review. Altern Ther Health Med [En ligne]. (2005); 11(6): 30-34. Disponible: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16320857/

20: Lunsford, KE, Bodzin AS, Reino DC., Wang, HL, Busuttil RW. Dangerous dietary supplements: Garcinia cambogia-associated hepatic failure requiring transplantation. World J Gastroenterol [En ligne]. (2016); 22(45): 10071–10076. doi: 10.3748/wjg.v22.i45.10071

21: Ma ZF, Zhang H, Teh SS, Wang CW, Zhang Y, Hayford, F, Wang L, Ma T, Dong Z, Zhang Y, Zhu Y. Goji Berries as a Potential Natural Antioxidant Medicine: An Insight into Their Molecular Mechanisms of Action. Oxidative medicine and cellular longevity [En ligne]. (2019). doi: https://doi.org/10.1155/2019/2437397

22: Puhl, RM. What words should we use to talk about weight? A systemic review of quantitative and qualitative studies examining preferences for weight-related terminology? Obesity Reviews. 2020; 21(6): 1-28. doi: 10.1111/obr.13008

23: Lefebvre M, Trudel J et Dufour Bouchard A. Poids et image corporelle: Mieux comprendre pour mieux intervenir [Formation continue en ligne]. Montréal (CAN): Organisme ÉquiLibre; 2015.